Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Belfortaine d'étude et de Protection de la Nature (ABPN)
  • Association Belfortaine d'étude et de Protection de la Nature (ABPN)
  • : Association créée en 1969 et basée à Belfort (90), l'ABPN agit pour la protection et la sauvegarde de la nature et de l'environnement sur le Territoire de Belfort (90).
  • Contact

Recherche

Archives

Liens

16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 12:00

wwf-m2

 

En France, de nombreux territoires sauvages et toutes les espèces qu'ils abritent, sont directement menacés par l'urbanisation, la construction de route, des aménagements touristiques ou certaines pratiques de chasse. Pour sauver ces trésors du patrimoine naturel français, le WWF a une solution concrète :

 

Acheter, m² par m², ces sites qui représentent un intérêt écologique majeur et en confier la gestion à des organismes inscrits dans une démarche de préservation, les protégeant ainsi de toute construction anarchique, de toute chasse ou pêche abusive, de toute agriculture intensive.

Des territoires ainsi acquis par le WWF, dans le Marais Poitevin, les Landes… prouvent chaque jour que cette approche permet de sauver de nombreuses espèces animales et végétales.

Pour continuer dans cette voie efficace, nous avons besoin de vous !

 

Un don de 2€ = 1m² de terrain acheté et protégé.

À titre d'exemple :

  • 10€ = 5m² de terrain sauvés en Camargue
  • 20€ = 10m² de terrain sauvés dans la Brenne 
  • 30€ = 15m² de terrain sauvés dans la Loire 
  • 50€ = 25m² de terrain sauvés dans l'Allier

 

A ce jour déjà 31 000 m² sauvés pour un objectif de 50 0000 m².

 

Pour en savoir plus sur cette action et/ou faire un don cliquez sur la bannière présente en tête de cette article.

Repost 0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 12:00
Pour ceux qui ont l'habitude de télécharger leurs logiciels sur les plateformes connues, voici une aternative intéressante. En effet le site ww.durable.com propose de "compenser carbone" les logciels que vous téléchargez.

Plus de 600 logiciels de bureautique classique ainsi que des logiciels écologiques sont proposés en téléchargement légal et gratuit. La consommation énergétique de cette activité est 100% compensée grâce au partenariat passé avec la Fondation GoodPlanet, créée par Yann Arthus-Bertrand au profit du programme Action Carbone.

Pour plus de renseignements. sur l'éco-compensation voir le site d'Eco-Act


Pour accèder sur la page de téléchargement cliquez sur le bandeau ci-dessous.

logo-durable-home
Repost 0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 13:55

Le plastique, un matériel qui nous rend la vie quotidienne plus facile! Mais pensons-nous suffisamment à la vie de notre planète et de ses autres habitants, nos amis les animaux??

Beaucoup de nos déchets plastiques ne sont pas recyclés et aboutissent bien souvent à la mer... Ce qui met en péril de nombreuses espèces d'oiseaux, de tortues, ou de mammifères marins qui s'étouffent en avalant les plus gros morceaux de plastique. Sans compter la pollution visuelle que les déchets de plastique engendrent. Pour une durée d'utilisation d'environ 20 minutes, le plastique met des centaines d'années à se dégrader naturellement.
Agir pour la planète se lance donc dans la chasse au plastique et vous propose quelques idées pour limiter votre consommation de plastique!

Je dis non aux bouteilles d'eau plastique!
En arrêtant de consommer de l'eau minérale en bouteille, je fais d'une pierre deux coups: je fais du bien à ma planète, mais aussi à mon portefeuille!
Le prix moyen du litre d'eau est de 0,32€ pour une bouteille, 0,07€ pour l'eau filtrée, et 0,003€ pour l'eau du robinet!
 Le calcul est donc vite fait, et si l'on compte que chaque personne doit consommer environ 1,5 litre d'eau par jour, passer de l'eau en bouteille à l'eau du robinet nous fait donc économiser plus de 170 euros par an! Et pour ceux qui penseraient que l'eau du robinet a mauvais goût ou est nocive pour la santé, de nombreuses études montrent qu'il n'y a aucune différence de goût et peu de variations des minéraux.

Les sacs plastiques? Sûrement pas pour moi !
80% des sacs plastiques ne sont ni triés, ni recyclés. Ils servent de poubelles, ou sont jetés dans la nature, dans laquelle ils s'envolent à cause de leur légèreté. De plus, leur production consomme à la fois des produits pétroliers et de l'eau, et génère de la pollution dans l'air et dans les eaux. Sans oublier les centaines d'années qu'ils mettront à se dégrader...

plastiquesQuelles alternatives au sac plastique?
Pas besoin d'utiliser plusieurs sachets plastiques pour faire vos courses! Revenons aux bonnes vieilles méthodes qui ont fgait leurs preuves et utilisons des supports durables plutôt que jetables! Plusieurs options s'offrent à vous:
- les sacs en coton, en jute ... ou en papier
- le bon vieux cabas à roulettes
- le traditionnel panier en osier
- la caisse pliable pour vélo ou coffre de voiture

Privilégier les aliments avec un minimum d'emballage!
Les plats préparés, surgelés etc... Une fois de temps en temps, mais pas régulièrement! D'une part, leur emballage, souvent constitué de plastique, est néfaste pour l'environnement. D'autre part, pour votre santé, rien de mieux que des produits frais!
Privilégiez donc les produits bruts, viande (avec modération), poissons, légumes, céréales, fruits... N'hésitez pas à acheter également des produits BIO en vrac dans des magasins spécialisés, que vous pouvez ensuite stocker dans des bocaux!

Pour les mamans de nourrissons, utilisez des couches lavables plutôt que des couches jetables!
Plus de 2 tonnes de couches jetables sont nécessaires pour un enfant jusqu'à sa propreté! Ce qui représente environ 30% des déchets d'un ménage et qui a donc un impact important sur l'environnement. Et une fois de plus, utiliser des couches lavables soulage le portefeuille!
En parlant de bébés, inutile de vous rappeler que les biberons en plastique contiennent du bisphénol A, qui peut s'avérer nocif pour la santé de vos enfants lorsqu'il est chauffé! Privilégions donc l'utilisation de biberons en verre!
Et vous, que faites-vous pour diminuer votre consommation de plastique?

Amaury Luthun     (transmis par Julie d. B.)

Cette article est issu du site "Agir pour la planète" . Pour voir l'article original dans son contexte, voir ici.

Repost 0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 14:00

L’élevage accentue l’effet de serre et la déforestation

 

En 2006, un rapport de la FAO indiquait que l’élevage était responsable de 18% des émissions annuelles des gaz à effet de serre (GES) dans le monde, plus que tous les moyens de transport réunis.

L’élevage extensif et le soja exporté comme aliment du bétail sont la première cause de la déforestation selon Alain Karsenty, économiste au Centre de coopération internationale pour le développement et expert auprès de la Banque mondiale.

L’UE, dont la superficie des forêts augmente, est le 4e importateur de bovins derrière les USA, la Russie, et le Japon. En outre, 80% des importations de bovins de l’UE viennent d’Amérique du Sud. La France est le premier consommateur européen de viande bovine. Ainsi la consommation de viande en Europe et en France est une cause de la déforestation en Amérique du Sud.

Avec une augmentation de 40% de la population d’ici à 2050, Il faudrait que globalement la consommation de viande, qui est de 100 g par jour et par personne en moyenne, diminue à 90 g pour que les GES issus de l’élevage se stabilisent aux niveaux actuels.
Le rapport de Foodwatch propose une illustration de l’effet sur le climat de 3 types de régimes alimentaires. Une alimentation sans produits animaux émet de 7 à 15 fois moins de GES qu’une alimentation qui contient de la viande et des produits laitiers.

effet-de-serre-fonction-alimentation-600x450


L’élevage détourne des ressources nécessaires à l’alimentation humaine


33% des terres cultivables de la planète sont utilisées à produire l’alimentation des animaux d’élevage ; 26% de la surface des terres émergées non couvertes par les glaces est employée pour le pâturage.

 

Au total, ce sont 70% des terres à usage agricole qui, directement ou indirectement, sont consacrées à l’élevage.

 ressources-agricoles-600x450

35,5% du volume des céréales produites dans le monde sert à nourrir les animaux d’élevage.

La production mondiale de soja, en expansion très rapide, est principalement destinée à l’alimentation animale. Tant les céréales que le soja sont des denrées hautement nutritives, directement consommables par les humains. Les affecter à la l’alimentation animale constitue un détour de production particulièrement inefficace.

 

 

 

L’élevage : un gaspillage


Le tableau ci-dessous, établi par WWF, compare les surfaces nécessaires pour produire un kilo de différents types d’aliments :
surfaces-de-sol-necessaires-600x450

Un rapport de la FAO de 1992 indiquait que les animaux sont de piètres convertisseurs d’énergie en alimentation humaine : si on les nourrit avec des céréales, ils ingèrent en moyenne 7 kcal pour en restituer une sous forme de viande (3 kcal pour les poulets, 16 kcal pour les bovins)

 

Le président du GIEC, Rajendra Pachaury, illustre d’une autre façon cette inefficacité : il faut 7 à 10 kg de végétaux pour faire 1 kg de viande boeuf, 4 à 5,5 kg pour 1 kg de viande de porc.

 

Viande, gaspillage et pollution de l’eau


Environ 5 000 L d’eau sont nécessaires pour produire 1 000 kcal d’aliments d’origine animale, 1 000 L si l’origine est végétale.
eau-fonction-aliments-600x450Pollution des eaux

L’hypereutrophisation, par les nitrates, le phosphore et autres nutriments est responsable de l’essor des algues vertes et de la dégénération des récifs coralliens. Cette eutrophisation cause la mort de nombreux êtres vivants aquatiques et de quelques animaux terrestres. L’élevage y contribue de façon directe par les rejets de lisiers et indirecte par l’excès d’engrais apportés aux cultures de céréales destinées à nourrir le bétail.

 

La gestion des déjections animales dans les élevages intensifs provoque le lessivage des nitrates et des agents pathogènes dans la nappe aquifère, qui met souvent en péril les réserves d’eau potable.


Pluies acides

L’élevage est responsable de 64% des émissions d’ammoniaque (NH3), une des principales causes des pluies acides.

La commission européenne indique que c’est la volatilisation des déjections des animaux en stabulation qui constituent la principale source d’émission de NH3 : 61%.

 

Les précipitations s’acidifient au contact de l’ammoniaque présent dans l’air (gaz très soluble dans l’eau), perturbent la photosynthèse et détruisent les éléments nutritifs du sol causant le dépérissement forestier. Un rapport de 1999 sur l’état des forêts en Europe indiquait que 20% des terres sont très acides, 2/3 des forêts sont endommagées et 21,4% ont subi une défoliation d’au moins 25%.

Les lacs, les fleuves, les ruisseaux et les rivières sont eux aussi altérés par les pluies acides : on observe une réduction et une disparition d’espèces aquatiques, très sensibles au changement de pH.


Les extraits de texte et visuels ci-dessus sont issus du site internet : www.viande.info/ que je vous recommande de visiter pour plus de détails et d'informations.


Repost 0
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 19:14
Repost 0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 16:02

ECONOMISER les TRANSPORTS


Tableau comparatif des coûts selon le mode de transport

 

Transports 2009

Je suis à 10 km de mon travail

20 km A et R

 

 

 

 

 

Mode

Coût en euros/an

Coût par km

Effet de serre Kg de CO2/an

Energie en litre eq pétrole/an

4-Bus

310

0,07

456

146

5-Train TER moteur

211

0,05

188

72

1-Voiture

2070

0,47

933

303

3-Covoiturage

1035

0,24

466

152

8-Vélo

210

0,05

0

0

9-Marche

75

0,02

0

0

2-2 roues moteur

1635

0,37

471

155

7-Tramway

310

0,07

14

25

6-Métro

310

0,07

15

26

 

(Source site web de l’ADEME)

 

Un stage d’eco conduite peut permettre d’économiser 20 % de vos émissions de CO2.

La visio-conférence, encore trop peu pratiquée, permet d’éviter des déplacements pour de simples réunions.

Les émissions de CO2 des trains électriques sont 100 fois inférieures à celles de l’avion.

                                                                                                                      

 

Voiture perso :  5.345 euros pour le propriétaire d'une Renault Clio 3 essence et de 7.378 euros pour un conducteur diesel roulant en Peugeot 308. Pour tous, le poste automobile représente encore près de 12% du budget du ménage.

….

Mais le coût global du kilomètre parcouru a augmenté en 2008 par rapport à 2007 de 5% pour l'automobiliste essence (0,59 euro/km) et de 7,3% pour le véhicule diesel (0,48 euro/km).

"Ce sont des augmentations extrêmement significatives qui viennent obérer le budget de l'automobiliste", a souligné Didier Bollecker, président de l'Automobile Club mercredi devant la presse.

Le conducteur essence a réduit son kilométrage de 1,8% à 9.363 km, et celui du véhicule diesel, un rouleur "moyen", de 4,1% à 15.734 km.

En 2008, la plupart des postes du budget de l'automobiliste ont augmenté. Ainsi pour le conducteur essence, le prix d'achat du véhicule était en hausse de 3,2%, les tarifs de main d'oeuvre de 4,8%, les pièces détachées de 5,9%, le poste garage de 2,9% et les péages de 2,9%. Seuls l'assurance et les frais financiers sont restés au niveau de l'inflation.

Le carburant a également augmenté en "valeur moyenne sur l'année" en 2008, de +6% pour le super et de +16% pour le gazole.

….

+16% pour le gazole.

M. Bollecker a pointé la "convergence de la fiscalité entre le diesel et l'essence qui fait que le prix du carburant diesel croît beaucoup plus vite que celui de l'essence et se rapproche de ce prix".

Autres profils de conducteurs: le "petit budget" qui roule 10.000 km en utilisant une voiture d'occasion a dépensé 2.713 euros, tandis que le "gros rouleur" parcourant 35.000 kilomètres en Peugeot 607 a dépensé 15.075 euros.

 

PASS OPTYMO Belfort

- 0,80 € le trajet (hors TAD et transport de PMR)

- Coût mensuel plafonné : 31 € en tarif normal ou 9 € en tarif réduit (voir conditions ci-dessous)

- Facture mensuelle avec détail des trajets effectués

- Règlement par prélèvement automatique le 15 du mois suivant sur votre compte, ou en espèces à l'Espace Optymo dès réception de la facture

- Valable sur tout le réseau Optymo (hors Ligne Directe)

Qui peut bénéficier du Pass Optymo tarif réduit ?

- Personnes de moins de 18 ans, habitant le Territoire de Belfort

Pièces justificatives : justificatif de domicile, photocopie de la carte d'identité ou livret famille

- Etudiants boursiers, habitant le Territoire de Belfort

Pièces justificatives : justificatif de domicile, justificatif d'obtention de bourse

- Stagiaires, dont la rémunération mensuelle est inférieure ou égale à 339 €, habitant le Territoire de Belfort

Pièces justificatives : justificatif de domicile, fiche de salaire ou attestation de l'employeur

- Demandeurs d'emploi, habitant le Territoire de Belfort

Pièces justificatives : avis de situation, bordereau du pôle emploi attestant d'indemnités ou égales à l'allocation minimale (26,66 € net par jour) ou avis de rejet, pour les moins de 25 ans / attestation de fin de droits (valable 1 an), pour les plus de 25 ans

- Allocataires RMI et leurs ayants droit, habitant le Territoire de Belfort

Pièces justificatives : justificatif de domicile, attestation RMI de la CAF pour chaque allocataire (ouvert à l'allocation et à son conjoint, figurant sur cette attestation)

- Personnes handicapées ou invalides, habitant le Territoire de Belfort

Pièces justificatives : justificatif de domicile, carte MDPH attestant d'une invalidité égale ou supérieure à 80 %

- Personnes de plus de 65 ans non imposables, habitant le Territoire de Belfort

Pièces justificatives : justificatif de domicile, avis de non imposition, photocopie de la carte d'identité

 

JR

 

Repost 0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 16:01

 

ECONOMISER L’EAU

 

TRAQUER les fuites d’eau.

 

Elles représentent 20% de la consommation domestique totale …( Et  30 à 50 % sur les réseaux de distribution  d’eau potable.)

 

Robinet ou chasse d’eau qui goutte ou « suinte » = 1 litre en 5 minutes= 12 litre/heure =  300 l/ jour  = 10 000 litres ou 10 m3/ mois, soit une dépense de 30 euros/mois.

 

Même si c’est 1 litre par heure, ça fait 9 000 litres ou 9 m3 à la fin de l’année !

 

Chasse d’eau qui fuit vraiment = Compter jusqu’à 10 fois plus, soit 100 000 litres ou 100 m3 par mois, … et dépense supplémentaire de  300 euros par mois !

 

Eau en Europe : Un européen consomme en moyenne150 litres / jour (300 l/ jour aux USA , 60 litres pour un Indien, 20 l pour un Africain ; 1.5 milliards d’habitants n’ont pas accès à l’eau courante)

 

2 – Salle de BAIN.

 

2-1 Lavage : Se doucher est plus économe et économique que se baigner : une douche 4 min = 40 litres contre 200 litres pour un bain.

 

Voir douchettes à débit aéré = 5 litres/ minute de débit

Douche : avec ARRET pendant le savonnage.

Mitigeur thermostatique : eau tempérée plus vite, donc 15 % d’économie.

Lavage des dents : peu de dentifrice = moins d’eau = 1 verre et surtout : PAS d’EAU qui coule au robinet !

 

Robinets « mousseurs » par adjonction d’air : économie de 30 % d’eau.

 

Rasoir mécanique : Se raser en rinçant le rasoir en fond de cuvette plutôt que de le faire sous le jet continu du robinet.

 

Lave linge : moins de lessive ( la dose moyenne est passée de 150 gr par cycle à 100 gr en 10 ans … et la baisse continue …) et laver à CYCLE COURT (moins d’eau) et pleine charge : 30 % d’eau en moins. Catégorie A (plus faible consommation d’énergie) : 50 litres/ cycle.

 

LESSIVE : Bio sans phosphates donc moins d’eutrophisation des eaux de rivière après rejet. Et meilleure potabilité, car moins de bactéries dans l’eau favorisées par la présence des phosphates.

 

Et avec un Lave Linge de catégorie A (ABCDEFG) à faible consommation d’énergie.

 

Voir nouveaux produits mécaniques ou « auxiliaires de lavage » complétant ou se substituant aux produits lessiviels : boule, bille, etc.

 

WC.     Pas de grande chasse d’eau pour un petit besoin. Donc chasse à double charge ou à 2 vitesses: 3 litres et 6 litres. (9-10 litres auparavant).

 

On peut rajouter une brique ou un bocal plein dans la cuvette de chasse pour économiser.

 

 

– CUISINE  

 

Vaisselle : 2 bacs : 1 chaud pour laver, 1 pour rincer. Ne pas laver sous jet continu. Préférer Lave Vaisselle ECO catégorie A à pleine charge de remplissage. A : 10 à 20 litres/cycle. (30 à 80 litres à la main !)

 

Réutiliser l’eau de lavage des légumes pour les plantes vertes (présence de sels minéraux + Matière Organique) et/ou le jardin.

 

On peut boire l’eau du robinet, potable en France, et contrôlée régulièrement. Attention : Ce  n’est pas souvent le cas à l’étranger.

 

1 litre d’eau du robinet = 0.3 centimes d’euro  contre 11 centimes d’€ pour eau en bouteille (400 fois plus chère) 

soit 1.6 euro par an contre : 60 € par an en bouteille + gaspillages et  pollutions dus au recyclage ou incinération des bouteilles plastique + CO2 dus au transport.

 

 

 

JARDIN

 

Privilégier eaux de récupération pluviales stockables , filtrables et réinjectables dans le circuit wc et/ou lavage voiture. Crédit d’impôt possible sur dispositif agréé de stockage des eaux pluviales.

« Les dépenses d’acquisition d’équipements de récupération et de traitement des eaux pluviales effectuées au titre d’une habitation principale entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2009 ouvrent droit à un crédit d’impôt sur le revenu de 25 %. »  (BO Service des impôts du 3 /08/2007

Arroser le SOIR et pas en pleine chaleur.

 

Si précipitation moyenne  de pluies de 800 mm/an = cela donne 800 litres par m2 de toiture et par an.

 

 

VOITURE

 

Pas avec eau de la fontaine ou de la rivière ! Ni au jet continu. (200 litres !)

 

Lavage à sec ou Haute Pression  en station de lavage. (60 l)

 

Et pas de lavage en période de canicule.

 

JR

Repost 0