Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Belfortaine d'étude et de Protection de la Nature (ABPN)
  • Association Belfortaine d'étude et de Protection de la Nature (ABPN)
  • : Association créée en 1969 et basée à Belfort (90), l'ABPN agit pour la protection et la sauvegarde de la nature et de l'environnement sur le Territoire de Belfort (90).
  • Contact

Recherche

Archives

Liens

13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 13:40
La section locale Belfort-Héricourt de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) animé par Jacques LECORNEY et Bernard MARCONOT présentent ses actions dans le journal "Le Pays" du vendredi 12 mars 2010.

Pour aller plus loin voir le site de la LPO Franche-Comté.

Pour zoomer sur l'article, cliquez sur l'image ci-dessous.

Protection oiseaux001
Repost 0
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 11:55
"Après s'être fait connaître dans les années 60 par la série Flipper, l'ex-dresseur de dauphins Ric O'Barry est aujourd'hui un défenseur acharné des cétacés. A Taiji, au Japon, il se mobilise contre le massacre de plusieurs milliers de dauphins par an, perpétré à l'abri des regards.
Avec l'équipe de l'Oceanic Preservation Society, O'Barry entreprend de révéler la vérité sur Taiji au monde entier. Malgré l'hostilité de la police locale et des pêcheurs, O'Barry et ses complices réunissent une équipe de choc : cadreurs et preneurs de sons sous-marins, spécialistes d'effets spéciaux, océanographes et plongeurs en apnée réputés se lancent dans une opération secrète destinée à rapporter des images de la petite baie isolée..."


The Cove a remporté treize prix dans douze festivals, et l'oscar du meilleur film documentaire en 2010.

Site officiel (en Anglais) du film.
Voir la bande annonce ici.
The cove
Repost 0
Published by Philippe - dans A lire ou à voir
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 10:35
Suite au premier article du "Pays" paru le 26 février 2010, que j'ai posté dans : Des éoliennes à Grosmagny, Rougegoutte et Etueffont ? , un second vient de paraitre dans le journal "Le Pays" du 12 mars  2010 que je poste ici.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour le lire.

Eoliennes Faye002
Repost 0
Published by Philippe - dans Actualités locales
commenter cet article
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 17:30
Plus de 30% des logements français sont équipés en chauffage électrique (en 2004), alors que cette proportion n'est par exemple que de 15% au Luxembourg, 10% en Autriche et 5% en Allemagne,
Le chauffage électrique est même interdit depuis 1985  au Danemark !
Autre chiffre, 80% de l’énergie électrique française est produite grâce aux centrales nucléaires.

centrale tricastin 01La centrale nucléaire de Tricastin (Drôme et Vaucluse) s'étend sur une surface de 600 hectares.

Le chauffage électrique, un chauffage a faible rendement énergétique.


Petit rappel : pour produire de l'électricité à partir d'une centrale nucléaire ou d'une centrale thermique classique (fuel, gaz, charbon), le principe est le même, on utilise l'énergie calorifique produit par la combustion du fuel, gaz ou charbon, ou dans le cas du nucléaire par le dégagement exothermique entraîné par la fission d'atomes d'uranium, pour chauffer de l'eau qui se transforme en vapeur faisant tourner des turbines qui produisent de l'énergie électrique grâce à un alternateur.

schema centrale thermiqueSchéma d'une centrale thermique type.

schema centrale nucleaire
Schéma d'une centrale nucléaire type.
Le rendement de ces centrales sont d'environ 40%. Cela fait déjà 60% de pertes.
Une fois produite, l'électricité doit être transportée sur de longues distances, ce qui entraîne encore 10% de pertes.
Une fois arrivée au convecteur cette énergie électrique est transformée en énergie calorifique, donc en chaleur, avec un rendement de 100% en théorie. Ce qui donne au final un rendement de seulement 30%. (100-60-10=30)

A comparer avec les autres modes de chauffage :

- Chauffage au bois : de 60 à 90 % selon le type d'appareils.
- Chauffage au fuel : 75 à 100% (et au delà) selon le type d'appareils.
- Chauffage au gaz : 80 à 100% (et au delà) selon le type d'appareils.

Le chauffage électrique, source d'inégalités sociales.

Pour des raisons de coûts d'installation plus faible que pour les autres formes de chauffage, le chauffage électrique est très majoritairement installé dans les logements ou les maisons individuelles à bas coûts destinés aux revenus modestes à moyens. Logements ou maisons qui sont également mal isolés au moins en ce qui concerne l'habitat ancien.
Le cout du chauffage électrique étant plus important que celui des autres formes de chauffage, les ménages à revenus modestes sont parfois confrontés à un choix douloureux : celui de ne pas se chauffer ou faire face à des factures impayés.

Pour voir un comparatif des prix au kw/heure des différentes modes de chauffage voir ici.

Le chauffage électrique, un coût élevé pour la collectivité.

Le coût du kwh électrique d'origine nucléaire ne tient compte ni du coût exorbitant de construction d'une centrale nucléaire ni de son démantèlement et du stockage et de la surveillance des déchets pendant un temps indéfini.
Chaque construction de centrale nucléaire nouvelle de type EPR comme celle de Flamanville (Manche) coûte au moins 4 milliards d'euros. Le coût du démantèlement d'une centrale est difficilement évaluable, mais par exemple celui de Brennilis qui n'est pas encore fini, est déjà de 482 millions d'euros alors qu'il ne s'agit que d'un réacteur de 70 mégawatts (au moins 900 pour les autres centrales).
Vu qu'il y a 58 réacteurs nucléaires en France, calculez le coût de démantèlement de tous ces réacteurs si l'on prends un coût de 500 millions d'euros par centrale. Et ce n'est qu'un minimum !

Il revient plus cher de produire de l'électricité en hiver compte tenu de la demande importante provenant du chauffage électrique, et pourtant le tarif de l'électricité reste le même tout au long de l'année. Le sur-coût se répartit donc sur tous les usagers du réseau électrique même ceux qui ne se chauffent pas à l'électrique ! EDF envisage à l'avenir de moduler les tarifs et de surtaxer aux heures de pointe, histoire de pénaliser encore plus ceux qui utilisent ce mode de chauffage !

De plus, du fait de l'ouverture du marché électrique depuis 2007 et la fin des tarifs réglementés de l'électricité prévue initialement en 2010 puis repoussée, mais qui finira par arriver, les tarifs augmenteront fortement et rapidement pour se rapprocher du prix du marché fixé par rapport au kwh le plus cher, fournit par les centrales au charbon d'Allemagne.
Pour information le prix du kwh d'électricité est 20% plus chère en Belgique, 40% plus chère aux Pays Bas, +50% en Allemagne et en Irelande, +80% au Danemark.
Cela risque de faire exploser le nombre de factures impayées à l'avenir, factures qui sont souvent prises en charge par le "Fond social énergie" alimenté chaque année par EDF et les collectivités. EDF ne prenant en compte que le tiers des sommes, les 2/3 restant étant à la charge de des communes (CCAS), des départements (Fonds départemental aux impayés d’énergie géré par LADDASS et la DRASS, les CAF, les associations caritatives. Ce sont plusieurs centaines de millions d'euros qui sont dépensées chaque année et qui seraient plus utiles de l'être autrement.

Le chauffage électrique, pas si écologique qu'on veut bien le dire.

On met souvent en avant l'énergie nucléaire, source d'énergie électrique non productive de CO2, comme moyen de lutte contre le réchauffement climatique. Même si cela est en partie vraie de façon générale, cela l'est beaucoup moins en ce qui concerne le chauffage électrique. En effet en hiver EDF doit faire appel à ces centrales thermiques au gaz et au fuel pour satisfaire la demande, et en cas de très grand froid il importe de l'électricité produit le plus souvent dans les centrales à charbon d'Allemagne. Le bilan carbone n'est donc plus si favorable que ça !

Plus problématique au niveau environnemental est le traitement et le stockage des déchets radioactifs provenant des 58 réacteurs français dont on ne sait vraiment que faire à part vouloir les stocker à très grande profondeur en espérant que leur radioactivité présente pour des milliers voire des millions d'années suivants le type de déchet ne refera pas surface trop tôt. A ce propos lire les pages suivantes : (1) (2) (3)
Autre solution moins avouable de traiter ces déchets est de les exporter à l'étranger, c'est ce que fait EDF et Areva depuis de nombreuses années en direction de la Russie.
Voici une petite vidéo explicative signée Greenpeace.


Vous pouvez signez la pétition ici pour demandez l'arrêt de ces exportations.


Quelques unes des sources m'ayant permis de rédiger cet article : (1) (2) (3) (4) (5)

Pour aller plus loin :
- Réseau "sortir du nucléaire"
- Association négawatt


Repost 0
Published by Philippe - dans Gros plan sur...
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 14:00
L'association "Robin des Bois" avait sorti un premier atlas des sites polués par les PCB en mai 2008. Il concernait 361 sites. La dernière mouture (4ème édition) de cet atlas vient de parraitre (février 2010) et il comporte 404 sites.

"L’atlas des sites terrestres pollués aux PCB est réalisé à partir de quatre sources principales d’informations : la base de données BASOL sur les sites et sols pollués appelant une action des pouvoirs publics et des détenteurs à titre préventif ou curatif, la base nationale de données BASIAS qui regroupe les inventaires historiques régionaux d’activités industrielles et de services susceptibles d’avoir engendré une pollution de l’environnement, la base de données ARIA du Bureau d’Analyse des Risques et Pollutions Industrielles (BARPI) qui rassemble des données sur plus de 30.000 accidents technologiques, et les archives de Robin des Bois. Au sens de cet atlas, les sites pollués sont des bâtis ou des sols ou des sous-sols industriels ou d’autres lieux qui en conséquence de dépôts, d’infiltrations ou d’épandages dans le cadre d’activités autorisées, illégales, défectueuses ou d’origine accidentelle ont été le réceptacle de substances contaminées aux PCB. Ces sites doivent à ce titre être considérés comme des sources de risques pour les personnes et l’environnement végétal, animal, aquatique, atmosphérique et faire l’objet d’investigations supplémentaires."

Ci-dessous une cartographie des sites pollués aux PCB. Cliquez dessus pour l'agrandir.

cartes_PCB_fevrier_2010_web.jpg
Les PCB représentent une famille de 209 composés organochlorés. Nuisibles et peu biodégradables, ils sont classés parmi les polluants organiques persistants (POPS). Les polychlorobiphényles sont parfois dénommés à tort 'pyralènes', du nom commercial de préparations huileuses qui les intègrent dans leur composition.


Pour lire en détails cet atlas, se rendre sur cette page.

A noter que dans les archives de l'association "Robin des Bois", on retrouve trace d'une pollution par les PCB de l'ancienne décharge de Senarmont à Bessoncourt (90) en 1995. Cliquez sur ce lien pour télécharger l'archive.

A ce propos, je rappelle l'existence de cet article : Liste des appareils contenant du pyralène (+ de 30 l.) qui donne la liste des établissements du Territoire de BELFORT ayant déclaré utiliser un appareil contenant des PCB relevant de la législation ICPE (plus de 30 litres en volume). Etablissements qui doivent procèder à l'élimination des ces apparaiels  en application du plan national de décontamination approuvé par arrêté ministériel du 26 février 2003 au plus tard avant fin 2010.
Il sera important de vérifier que cela soit fait et bien fait, quitte à rappeler à chaque établissement leurs obligations en la matière.

 

 

 

Repost 0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:30

Cyberacteurs.org avait raison de s'inquièter de nouvelles autorisations de culture des OGM en Europe, voir l'article : La commission européenne veut relancer la culture des OGM , car la commission européenne vient d'autoriser 5 nouveaux OGM :


"La Commission européenne s’est prononcée ce mardi pour de nouvelles autorisations de cultures ou de commercialisations de produits OGM au sein des Etats membres.

Deux décisions concernent la pomme de terre génétiquement modifiée Amflora, à savoir, d’une part, l’autorisation de la culture d’Amflora à des fins industrielles et d’autre part, l’utilisation de produits dérivés de l’amidon d’Amflora en tant qu’aliments pour animaux. Trois décisions concernent la mise sur le marché de produits contenant du maïs génétiquement modifié. Ces autorisations concernent seulement l’utilisation dans l’alimentation humaine et animale, mais pas la culture. Il s’agit des MON863xMON810, MON863xNK603 et MON863xMON810xNK603, trois produits issus de croisements de deux ou trois maïs génétiquement modifiés, dont l’utilisation dans l’alimentation humaine et animale, l’importation et la transformation étaient déjà autorisées dans l’Union européenne.

 

Cette annonce de la Commission européenne ne constitue pas une réelle surprise. José Manuel Barroso, connu pour ses positions très favorables aux OGM, a été reconduit pour cinq ans à la tête de la Commission." par Michel Sage

 

Article tiré de univers-nature.com

 

Vous pouvez toujours montré votre désaprobation en participant à la Cyber @ction 340 bis "Pas de patate G3M en Europe" en cliquant sur ce lien.

Repost 0
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 18:07
"Au cœur de la Bretagne paysanne, deux visions du métier d’éleveur laitier se confrontent.
Alors que des Hommes se sont engagés depuis plusieurs années dans une agriculture autonome, durable et performante, le courant majoritaire de la profession reste inscrit dans un modèle de production industriel, fortement dépendant des groupes agricoles et agro-alimentaires…"

Pour plus d'informations et voir la bande-annonce : ici

Herbe
Repost 0
Published by Philippe - dans A lire ou à voir
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 18:15
Alors que l'actualité récente nous montre que construire des maisons partout et n'importe comment peut entraîner des pertes humaines, il est bon de rappeler que même si construire n'importe où ne mets pas forcément en danger ceux qui vont habiter dans ces lieux, il n'en demeure pas moins que ce type de construction n'est absolument pas écologique.

Le journal de "la décroissance" avait bien résumé ce point de vue dans son édition de décembre 2004.
Et quand on pense que 8 français sur 10 aspirent à vivre dans une maison individuelle, cela augure très mal de la place laissée à la nature dans l'avenir !

Je reproduit ci-dessous la double page consacrée à la maison individuelle. Cliquez dessus pour la lire. Cette double page faisant près de 8 Mo, elle peut prendre un certain temps pour se charger. Soyez patient !

Pavillon





Repost 0
Published by Philippe - dans Coup de gueule
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 13:45
channgez le monde Les dernières crises financières nous ont rappelées cruellement que les placements financiers ne sont pas neutres et que les conséquences de ses placements peuvent influer fortement sur nos vies.
Il est facile de crier haro sur les banques en temps de crise, alors qu'on se frottait les mains quand les actions atteignaient des hausses records à la bourse.
On ne peut pas en même temps vouloir gagner toujours plus d'argent en spéculant en bourse et vouloir un monde plus solidaire, plus humain, sans chômage, sans nucléaire, sans guerre… et croire que les gouvernements vont résoudre cette quadrature du cercle. Ils ne le veulent pas et ne le peuvent certainement pas non plus.
Par contre nous ne sommes pas totalement désarmés face à cela car nous avons (encore) le choix de placer notre argent où nous le souhaitons. Le premier choix étant celui de la banque chez qui nous allons ouvrir un compte courant.

Il est assez difficile pour moi de comprendre pourquoi la quasi totalité des personnes engagées dans des actions de défense de l'environnement, soit dans des associations, soit individuellement et qui luttent activement contre le nucléaire, le réchauffement climatique… ont dans le même temps leurs comptes bancaires ouverts dans les principales banques françaises qui financent les projets de centrales nucléaires, de mines de charbons, d'oléoducs pétroliers…
C'est un peu comme si les vendeurs d'armes venaient se plaindre qu'on utilise leurs armes pour tuer des gens !
On peut toujours rétorquer que l'on ne savait pas, mais à l'époque d'internet, il n'y a vraiment que ceux qui ne veulent pas savoir qui ne savent pas !
Alors pour rafraîchir la mémoire de tous, je mets ce tableau qui montrent les projets des 3 plus grosses banques françaises.

projets
Ce tableau datent de juin 2008, la crise étant passée par la, il est possible que certains projets aient été abandonnés fautes de financements où grâce à l'action de certaines associations. Par contre il serait faux de croire que ces banques aient changé radicalement de politique, vous pourrez voir sur le site : www.secretsbancaires.fr qu'il n'en est malheureusement rien.

Les amis de la terre dans leur guide "Environnement : comment choisir ma banque ?" (téléchargeable sur cette page), dont est tiré le tableau plus haut, a effectué un classement des banques en fonction des risques sociaux et environnementaux induits par leurs activités: impacts positifs/risques faibles à modérés / risques maximum.
En voici le tableau récapitulatif.

classement banquesVous pouvez retrouver le et le télécharger sur cette.

Ce classement montre que seuls 2 banques : La Nef et le Crédit Coopératif ont des impacts positifs.
Dans leur guide "Environnement : comment choisir ma banque ?", "Les amis de la Terre" fixe leur choix sur La Nef comme banque de réfèrence.

Moi, mon argent est à La Nef, où est le vôtre ?

logoNEFgros





Repost 0
Published by Philippe - dans Coup de gueule
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 13:00
Article paru dans le journal "Le Pays" du 26 février 2010.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire l'article.

Eoliennes Faye001
Les lieux d'implantations des éoliennes se trouvant sur les lignes de crêtes du fayé et de la Tête au moine, et les limites de communes suivant en grande partie ses lignes de crêtes, il est possible que d'autres communes que les 3 citées dans le titre soit concernées par ses implantations notament Rougmont le château.
Repost 0
Published by Philippe - dans Actualités locales
commenter cet article