Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Belfortaine d'étude et de Protection de la Nature (ABPN)
  • Association Belfortaine d'étude et de Protection de la Nature (ABPN)
  • : Association créée en 1969 et basée à Belfort (90), l'ABPN agit pour la protection et la sauvegarde de la nature et de l'environnement sur le Territoire de Belfort (90).
  • Contact

Recherche

Archives

Liens

7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 14:00
L'association "Robin des Bois" avait sorti un premier atlas des sites polués par les PCB en mai 2008. Il concernait 361 sites. La dernière mouture (4ème édition) de cet atlas vient de parraitre (février 2010) et il comporte 404 sites.

"L’atlas des sites terrestres pollués aux PCB est réalisé à partir de quatre sources principales d’informations : la base de données BASOL sur les sites et sols pollués appelant une action des pouvoirs publics et des détenteurs à titre préventif ou curatif, la base nationale de données BASIAS qui regroupe les inventaires historiques régionaux d’activités industrielles et de services susceptibles d’avoir engendré une pollution de l’environnement, la base de données ARIA du Bureau d’Analyse des Risques et Pollutions Industrielles (BARPI) qui rassemble des données sur plus de 30.000 accidents technologiques, et les archives de Robin des Bois. Au sens de cet atlas, les sites pollués sont des bâtis ou des sols ou des sous-sols industriels ou d’autres lieux qui en conséquence de dépôts, d’infiltrations ou d’épandages dans le cadre d’activités autorisées, illégales, défectueuses ou d’origine accidentelle ont été le réceptacle de substances contaminées aux PCB. Ces sites doivent à ce titre être considérés comme des sources de risques pour les personnes et l’environnement végétal, animal, aquatique, atmosphérique et faire l’objet d’investigations supplémentaires."

Ci-dessous une cartographie des sites pollués aux PCB. Cliquez dessus pour l'agrandir.

cartes_PCB_fevrier_2010_web.jpg
Les PCB représentent une famille de 209 composés organochlorés. Nuisibles et peu biodégradables, ils sont classés parmi les polluants organiques persistants (POPS). Les polychlorobiphényles sont parfois dénommés à tort 'pyralènes', du nom commercial de préparations huileuses qui les intègrent dans leur composition.


Pour lire en détails cet atlas, se rendre sur cette page.

A noter que dans les archives de l'association "Robin des Bois", on retrouve trace d'une pollution par les PCB de l'ancienne décharge de Senarmont à Bessoncourt (90) en 1995. Cliquez sur ce lien pour télécharger l'archive.

A ce propos, je rappelle l'existence de cet article : Liste des appareils contenant du pyralène (+ de 30 l.) qui donne la liste des établissements du Territoire de BELFORT ayant déclaré utiliser un appareil contenant des PCB relevant de la législation ICPE (plus de 30 litres en volume). Etablissements qui doivent procèder à l'élimination des ces apparaiels  en application du plan national de décontamination approuvé par arrêté ministériel du 26 février 2003 au plus tard avant fin 2010.
Il sera important de vérifier que cela soit fait et bien fait, quitte à rappeler à chaque établissement leurs obligations en la matière.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Samuel Descamps 21/05/2010 15:35


L'ADEME réhabilite les sites industriels pollués!